Invercargill et Bluff

Water Tower

Invercargill : une journée de « Tâches à faire » 

Une heure de route et nous voilà à Invercargill. Cette ville de 52000 habitants est la plus au Sud de la Nouvelle-Zélande. Nous allons au Beach Road Holiday Park à 14$ par personne avec cuisine, douches illimitées et 200 Mo d’internet.  

Ce camping est situé au bord du Teretonga Park Motor Racing Circuit. On est dimanche et il y a une course de voitures que l’on peut voir à deux minutes de notre van en montant une petite colline. Le circuit fait 2,62km et organise cinq courses ce jour-là : Clubmans Saloons, Sports & Racing Cars, NZ Six Saloons, Pre 65 Saloons et One Hour Race. 

Le lendemain, c’est notre journée « Tâches à faire » : nettoyage de la voiture, achat d’une moustiquaire, achat d’un matelas, dons à Salvation Army, plein d’essence, course, … 
On a commencé par l’achat de la moustiquaire : 35$ à Kathmandu. Elle était 70$, soldé à -50% pour les abonnés. Ces trous sont tellement petits que les sandflies ne pourront pas rentrer.  
Notre seconde mission, plutôt importante : le matelas ! Notre matelas en mousse Warehouse est tout plat après deux mois et demi… À Dunedin, on avait fait le tour de quelques magasins et l’une des vendeuses nous avait conseillé d’aller à Smith City Clearence Centre à Invercargill car ils font des offres intéressantes. Notre choix c’est porté sur un matelas ultra confort à 239$. Il est très confortable, rien à voir avec le précédent. Il est un peu plus haut donc on perd un peu de place et on condamne l’accès à notre table / canapé. Mais le principal, c’est le dos à Timi, on ne veut plus qu’il se le bloque. Notre ancien matelas nous prend de la place et on ne pourra pas le vendre avant ce soir. On a besoin de place pour dormir cette nuit. La seule solution c’est de le donner à Salvation Army. On en profite pour donner un gonfleur de matelas, une veste (qui était dans le van lors de l’achat) et un tapis de sol. Ils sont très contents et nous aussi, on va pouvoir dormir tranquille ce soir. Prochaines étapes : on fait le plein d’essence, on nettoie l’extérieur du van et on fait les courses de la semaine ! 

 

The E Hayes Motorworks Collection 

Nous revenons au centre et rentrons dans le magasin de bricolage E Hayes. Il expose toute l’année une centaine de pièces uniques : motos et voitures anciennes, moteurs, … Une partie de la collection est consacrée à Burt Munro, The World’s Fastest Indian. Il est né en 1899 à Edendale. À 21 ans, il achète une Indian Scout à 120$. Il modifie la moto et augmente sa vitesse maximale de 95km/h à 145km/h. En 1940, il gagne le record de vitesse du New Zealand Motorcycle avec 193km/h. En 1967, il détient le record du monde en Class S-A  1000cc avec 294km/h, record jamais battu. E Hayes est un magasin de bricolage depuis trois générations. Leur amour pour les motos et voitures leur ont donné envie d’installer cette collection au milieu des rayons. C’est comme si on était à Castorama entre les perceuses et les marteaux, entourés de pleins de motos partout ! 

On repart au même camping que la veille. Timi est motivé à monter la moustiquaire. Dans l’ouest, elle nous protègera bien des sandflies mais ce n’est pas le plus pratique ! Nous faisons la connaissance de Paul et Élise, deux bretons. Ils sont arrivés en janvier comme nous et restent cinq mois en Nouvelle-Zélande en PVT. Ils ont fait trois Wwooffings depuis le début et visité l’île du Nord. On échange nos expériences dans le pays des kiwis. 

Aujourd’hui, ça fait sept ans que l’on est ensemble. Il y a quelques années, on n’imaginait pas vivre cette aventure ici, mais on ne le regrette certainement pas ! Trop de dépenses aujourd’hui donc le restaurant ça sera pour une autre fois. 

 

Bluff : les fameux panneaux de Stirling Point 

Mardi matin, après une bonne nuit sur notre nouveau matelas, on va à Bluff au Sud d’Invercargill. Nous avions visité à Christchurch la collection de Paua de Fred et Myrtle Flutey. Avant leur décès, ils habitaient ici. Tout au bout, à Stirling Point, nous arrivons aux fameux panneaux montrent la destination des villes principales du monde avec leur distance. Il n’y a pas Paris mais on peut voir que Londres est à 18958km d’ici ! Nous attendons plusieurs minutes qu’un groupe finisse de se prendre en photos devant. En vain, au bout de dix minutes, nous partons car ils n’arrêtent pas et de toute façon le panneau n’est pas super super et les barrières derrière assez moches… Le cliché des asiatiques qui prennent des millions de photos, et beh c’est pas qu’un cliché en fait 🙂 Nous montons au Lookout mais le brouillard nous entoure et on ne voit rien 🙁 Nous partons d’ici un peu déçus.

Queens Park 

On retourne à Invercargill se balader l’après-midi dans Queens Park. C’est 80 hectares sont composés de plusieurs jardins (japonais, de roses, jardin d’hiver, …), d’une grande aire de jeux, d’une Stumperie, d’un café, d’un golf, d’un tracé de sport, de plusieurs volières et d’enclos avec toute sorte d’animaux. L’intégralité du parc est gratuite. La Stumperie est magnifique, à partir d’arbres morts dans des tempêtes, ils ont construit plusieurs sculptures.  L’aire de jeux donne envie de retourner en enfance : piscine avec jacuzzi, balançoires très originales, mur d’escalade, grande roue, pistolets à eau, … Il y a aussi une balançoire pour handicapé dans laquelle le fauteuil roulant peut rentrer. Il y a une quinzaine de grandes cages remplies d’oiseaux en tout genre et une autre dans laquelle on peut rentrer. Puis des enclos avec des wallaby, cerfs, biches, cochons, poules, lapins, … 

Nous avons passé un très bon moment dans ce parc ! 

 

Water Tower

Vers l’entrée du parc, nous sommes allés voir la Water Tower. 300000 briques (rouges, jaunes et noires) ont été nécessaires pour construire les 40m de hauteur. Il est possible de la visiter seulement les dimanches, raté pour nous. 

Water Tower Invercargill

 

Southland Boy’s High School

Nous partons ensuite de l’autre côté du parc voir la Southland Boy’s High School construire en 1926. Cette école est seulement pour les garçons. En Nouvelle-Zélande, les cours se terminent à 15h ! Seulement 5h de cours par jour jusqu’à l’âge de 16 ans. L’enseignement néo-zélandais est l’un des meilleurs dans le monde. 

Web-IMG-2444

 

Monkey Island et Cosy Nook 

Le lendemain, on passe une partie de la journée à la librairie de Riverton et on dort à un camping gratuit à Monkey Island. Il pleut, premier repas sans rien cuisiner, on fait des noodles. Ça y est, on peut dire qu’on est des vrais backpakers ! Depuis le début, on a un stock de pâtes chinoises qu’on évite d’utiliser. Mais on va sûrement l’écouler dans l’ouest, entre la pluie et les sandflies, on préfère rester dans la voiture le soir. 

Le jeudi midi, on mange un super burger à Orepuki Beach Cafe, puis on revient à Monkey Island. Un petit rayon de soleil vient de sortir 😉 

Nous allons ensuite à Cosy Nook, un petit village de pêcheurs. Beaucoup de vent mais un super paysage ! 

Nous voilà parti pour la découverte de Fiordland !! 

Une réflexion au sujet de « Invercargill et Bluff »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *